Alors qu’il s’apprête à passer la main dans quelques semaines, Jacques Bailet, Président de la Fédération Française des Banques Alimentaires, dresse un premier bilan de la crise sanitaire et de sa gestion par le réseau. Un message volontariste, entre optimisme et appel à la vigilance.

” Nous traversons ensemble ces dernières semaines une épreuve qui est loin d’être finie même si une première page est sur le point d’être tournée. La pandémie n’aura épargné personne, ni les soignants ni tous les professionnels de proximité en première ligne, dont font partie les équipiers Gilet Orange des Banques Alimentaires. Certains de nos collègues ou membres de leurs familles ont été  directement touchés par la maladie. Ce sont des temps difficiles. Mais heureusement, comme souvent, une solidarité et un engagement sans faille se sont exprimés, permettant aux Banques Alimentaires de poursuivre leurs missions.

A la lumière de la crise que traverse notre pays, l’aide alimentaire est en effet apparue, y compris pour ceux qui l’ont longtemps sous-estimée, comme un élément central de notre cohésion sociale. Semaine après semaine, notre réseau s’est mobilisé auprès des collectivités et de l’État mais aussi des entreprises, des médias et des particuliers pour faire connaître nos besoins et nous permettre de mobiliser des moyens supplémentaires significatifs.

De nombreux partenaires nous ont rejoint, anciens comme nouveaux, de nouveaux bénévoles sont venus grossir les rangs des Gilets Orange, et malgré les difficultés rencontrées, nous avons réussi à poursuivre l’essentiel de nos missions au service des plus démunis.

Bien sûr, gérer la situation actuelle en flux tendus mais aussi  penser à l’avenir proche, notamment la rentrée est un exercice qui s’annonce particulièrement difficile. Le nombre de bénéficiaires devrait augmenter de manière conséquente. Nos bénévoles, souvent fragiles, ne pourront pas tous reprendre le chemin de leur Banque Alimentaire. Nos stocks enfin, dans lesquels nous avons dû piocher sans pouvoir les compenser, vont devoir être renouvelés en urgence. A cet égard, la Collecte Nationale de novembre sera sans doute encore plus décisive que d’habitude pour notre réseau

Nous restons optimistes car la mobilisation se poursuit partout : les dons financiers sont en forte progression ; le Gouvernement s’apprête à débloquer des subventions exceptionnelles pour l’aide alimentaire ; les donateurs en denrées sont également présents.
Optimistes mais vigilants et lucides : nous savons d’ores et déjà que la demande d’aide alimentaire va durablement progresser. Le réseau associatif manquera de collaborateurs pour faire face et nos entrepôts de denrées.

Agissons dès maintenant avec une augmentation du nombre de postes ouverts au titre des Parcours Emplois Compétence et du Service Civique d’une part et avec une mobilisation totale pour préserver et augmenter le FEAD 2021-2027 d’autre part.

Dans cette épreuve, notre réseau a su exprimer toute sa compétence, sa solidité, et surtout sa générosité. Merci à toutes et à tous pour votre engagement exemplaire. ”

Jacques Bailet, Président
Président du réseau des Banques Alimentaires

La mobilisation doit se poursuivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *